Les pastorales

Pastorale Sud Ouest 16 mai 2019

mm

C’est à La Force qu’une vingtaine d’entre nous se sont retrouvés le 16 mai. Ce petit nombre s’explique par les soucis de santé et les difficultés de déplacement de plusieurs de nos retraités. 

La matinée a été consacrée à la visite de deux expositions d’art brut dans le cadre du Musée « Maison John et Eugénie Bost », mettant en valeur les réalisations remarquables de résidents et autres artistes hors du commun. 

Au cours de l’après-midi, Sylvie André-Terramorsi, membre de l’équipe nationale de catéchèse de l’EPUdF, a présenté le travail de cette équipe qui a le souci des méthodes catéchétiques, des outils papiers et informatiques prochainement disponibles sur le site internet et de la formation des catéchètes. Parmi les méthodes, elle a présenté, en nous la faisant vivre, la méthode Godly Play (difficile à traduire, peut être par « jeu des questions de Dieu ») à la fois narrative, interrogative et active, entre autre inspirée par Montessori. Elle est mise en œuvre depuis longtemps dans les pays anglo-saxons mais à peine connue dans les pays latins où on espére un développement. Cela demande des moyens en matériel et un local adapté ainsi qu’une bonne formation des animateurs, mais nous avons pensé que nos Églises locales pourraient en bénéficier.

Très heureux de la rencontre entre nous et avec les pasteurs de la Fondation John Bost, nous espérons la poursuite de ces journées fraternelles. L’an prochain deux collègues de Bordeaux, plus facile d’accès pour certains, ont proposé d’organiser la pastorale, date et thème à déterminer. Et nous espérons toujours que deux ou trois collègues lanceront un jour une invitation dans l’est de la Région.

Philippe Gross et Olivier Pigeaud

À propos de l'auteur

mm

Alain Rey

Directeur de la publication Hier & Aujourd'hui
Pasteur de l'EPUdF
Études à Montpellier, Berkeley et Genève
Pasteur à Fleury-Mérogis, Mende, au Defap et à la Cevaa

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.