Les livres Théologie

Lytta Basset : Faire face à la perversion

mm

Lytta Basset

FAIRE FACE A LA PERVERSION

Des ressources spirituelles inattendues

Albin Michel, 2019, 406 p., 22,90 €

Voilà un sujet actuel : en effet on constate que le champ de la perversion narcissique a explosé et a inspiré quantité d’auteurs ; on ne compte plus les études sérieuses sur le sujet.

Or l’A bien connue, Lytta Basset, philosophe et théologienne, s’est sentie très concernée par ce thème et elle nous propose ici une réflexion menée à la lumière des évangiles ; en effet Jésus a été confronté bien souvent à des pervers narcissiques, il en est même mort. Pensons aux chefs religieux qui ne supportaient pas de limites à leur emprise sur les âmes, ou à Judas possédé par « le grand diviseur»…

L’idée de l’auteure c’est que face aux manœuvres perverses nous ne sommes pas démunis mais nous disposons de ressources spirituelles, croyants ou non, et, tant que nous vivons, nous pouvons les mobiliser. Pas moins de dix chapitres développent ces possibilités, comme par exemple « Face à la manipulation, la prise de parole », ou encore « Face au mensonge, l’heure de vérité ». À chaque fois, le texte biblique vient illustrer les propos, les appuyer. Nous sommes ici entre la psychologie, la spiritualité et l’exégèse biblique.

Le noyau de l’attitude perverse consiste dans le fait que l’autre n’existe pas, il n’y a pas d’altérité. Dans ce sens, nous sommes tous concernés à un moment ou à un autre, c’est seulement une question de degré ; la solution pour l’auteure, c’est que chacun fasse un travail de conscientisation, dans le cadre d’un accompagnement spirituel par exemple. Les pires pièges se mettent en place dès que nous renonçons à réfléchir par nous-mêmes, donc à discerner le vrai du faux, le juste de l’injuste.

L’arme numéro un contre la perversion est la parole de vérité. Une belle illustration de ce principe se trouve dans l’histoire de la femme adultère … Face   aux scribes et aux pharisiens qui tendent un piège à Jésus, celui-ci se tait dans un premier temps, se concentre, puis il se positionne clairement dans un face-à-face respectueux de tous. Chacun est renvoyé à son propre « je », seul en face de soi même… Pas facile ! mais éclairant. Chemin faisant, nous entendons de nouvelles expressions, comme « nous relier à notre égo divin libre de toute dépendance » ou encore « être attentif à son portier intérieur », chères à l’A.

Beaucoup d’autres situations sont ainsi décodées ; puis, dans une deuxième partie, l’auteure envisage des questions concrètes comme « En quoi la responsabilité de l’entourage est-elle déterminante ? » ou encore « Comment faire face à un système pervers ? » Et c’est dans ce chapitre que l’on trouve une analyse approfondie de ce scandale qui touche l’Église catholique, où la culture du secret a permis aux prédateurs d’agir en toute impunité.

Face à toutes ces manœuvres, l’auteure nous convie à « habiter notre altérité avec lucidité et bonheur, et à nous appuyer en toutes circonstances sur notre égo divin ». À méditer.

Françoise Gougne

Un compte rendu de Françoise Gougne, pour LibreSens

À propos de l'auteur

mm

Alain Rey

Directeur de la publication Hier & Aujourd'hui
Pasteur de l'EPUdF
Études à Montpellier, Berkeley et Genève
Pasteur à Fleury-Mérogis, Mende, au Defap et à la Cevaa

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.